Loading...
ACTIONS 2018-11-05T18:40:59+00:00

Les actions scientifiques

S. Antonuk

L’Institute d’ingénierie des procédés mécaniques de l’Université de Kaiserslautern étudie de nombreux sujets scientifiques dans presque tous les domaines de la technologie des particules. De la génération et de la formulation de particules pour les propriétés définies des systèmes de matériaux dispersés à la séparation des particules dispersées de la phase gazeuse ou liquide, les recherches du département couvrent les opérations de base centrales du génie des procédés mécaniques.

Pour caractériser les systèmes de matériaux dispersés, le département développe ses propres technologies de capteurs, qui ne sont pas uniquement utilisées à l’échelle du laboratoire. Dans le domaine de la technologie des procédés des substances solides, les effets macroscopiques lors du stockage de solides en vrac, l’observation de la micromécanique des particules entre des particules individuelles ou lors de la rupture de particules sont examinés de manière expérimentale et numérique. Le développement d’environnements de simulation individuels est au cœur de toutes les activités de recherche. La modélisation des processus d’écoulement multiphase est donc particulièrement importante.

Dans le cadre du projet PowderReg, les problèmes de stockage des poudres sont considérés pour éviter les fluctuations de débit massique et les problèmes d’écoulement. Outre les recherches expérimentales, des méthodes numériques (Discrete Element Method & Computational Fluid Dynamics) sont utilisées pour la simulation des décharges de silo et des processus de cisaillement, pour lesquels les interactions micromécaniques sont modélisées et calibrées.

Les partenaires

Une coopération transfrontalière

Initié par Sébastien Kiesgen de Richter, chercheur au laboratoire LEMTA de l’université de Lorraine, le projet PowderReg émerge d’une longue expérience sur la rhéologie des milieux complexes. Le projet fédère des laboratoires, experts dans le domaine des poudres et milieux granulaires, issus de diverses universités de la Grande Région : Université de Lorraine, de la Sarre, de Liège, du Luxembourg et de Kaiserslautern. Deux partenaires industriels, Granutools et Novacarb, participent activement au projet. L’ambition de PowderReg est de structurer une filière transfrontalière de recherche et développement d’excellence dans le domaine des poudres avec pour objectif principal d’apporter une meilleure compréhension de procédés de transport, stockage et mise en forme de ces matériaux d’intérêt industriel.

Financement

Une coopération transfrontalière

Initié par Sébastien Kiesgen de Richter, chercheur au laboratoire LEMTA de l’université de Lorraine, le projet PowderReg émerge d’une longue expérience sur la rhéologie des milieux complexes. Le projet fédère des laboratoires, experts dans le domaine des poudres et milieux granulaires, issus de diverses universités de la Grande Région : Université de Lorraine, de la Sarre, de Liège, du Luxembourg et de Kaiserslautern. Deux partenaires industriels, Granutools et Novacarb, participent activement au projet. L’ambition de PowderReg est de structurer une filière transfrontalière de recherche et développement d’excellence dans le domaine des poudres avec pour objectif principal d’apporter une meilleure compréhension de procédés de transport, stockage et mise en forme de ces matériaux d’intérêt industriel.